Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

L’exposition ‘Trésor du monde, Joyaux indiens au temps des grands Moghols’

par | 27/07/2006

L’exposition ‘Trésor du monde, Joyaux indiens au temps des grands Moghols’ vient d’ouvrir ses portes sous la pyramide du musée du Louvre.

Elle présente les plus belles pièces de la collection de joyaux et d’objets d’art constituée durant de longues années par le cheikh Nasser al-Sabah et témoigne de l’extrême raffinement et de l’opulence au temps
des Grands Moghols.

L’art de la joaillerie moghole illustre la rencontre entre l’Islam apporté d’Asie centrale par les descendants de Tamerlan et l’Inde fabuleuse des grandes routes commerciales où artistes et artisans exerçaient leurs talents sous la protection de riches amateurs éclairés.

Ornements de turban, poignards incrustés de pierreries, bagues, colliers, boîtes précieuses : ce sont plus de trois cents objets qui retracent le goût des empereurs moghols régnant sur l’Inde de 1526 à 1858, ainsi
que l’incomparable savoir-faire des artistes et artisans.

L’exposition se termine le 4 septembre.

Arts de l’Islam

Collection al-Sabah, Musée national du Koweit

Donner au grand public une image la plus complète possible de ces joyaux classiques indiens, tel est le but de cette exposition exceptionnelle. C’est en effet dans le sous-continent indien que l’art de la joaillerie a connu son plus bel essor, atteignant son apogée à l’époque des Grands Moghols, empereurs fastueux qui régnèrent sur l’Inde à partir de 1526 et y subsistèrent jusqu’en 1858.
La collection al-Sabah est actuellement la plus somptueuse et la plus vaste collection de joyaux moghols au monde. L’exposition décline, en treize sections thématiques, toutes les techniques et les aspects stylistiques des créateurs de la parure moghole : montures de gemmes – en particulier le serti kundan (qui permet toutes les prouesses de montage et l’adaptation aux supports et au reliefs les plus étonnants), pierres précieuses et pierres dures à décor incrusté, relief par martelage de métal précieux, joyaux au revers en or gravé, gemmes sur fond d’or à motif floral, chef-d’oeuvre de l’art de l’émail, objets d’acier enrichis d’or, pièces sculptées, ornements taillés en relief, gemmes serties et taillées en relief, aux formes remarquables ou encore gravées d’inscriptions royales et pièces d’exception.

S’offrent ainsi au regard plus de trois cents objets d’une fantaisie et d’une inventivité prodigieuses (bagues, colliers, boucles d’oreilles, bracelets, ornements de turban, dagues, ioles et boîtes…), toutes travaillées avec une finesse extraordinaire.

Commissaire(s) : Manuel Keene, Collection al-Sabah, Musée national du Koweit et Sophie Makariou, conservateur au département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre.

INFOS PRATIQUES

– 8,50 euros
– Tous les jours, sauf le mardi et certains jours feriés, de 9h à 18h, nocturne jusqu’à 21h45 les lundi et mercredi.

Musée du Louvre

rue de Rivoli

75001 Paris
Renseignements : 01.40.20.50.50

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.