Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Kirghizstan: le président Bakiev réélu

par | 24/07/2009

Le président sortant, Kourmanbek Bakiev, a conforté son emprise sur le Kirghizstan, petit pays d’Asie centrale à la position stratégique, remportant haut la main un scrutin présidentiel très controversé qui a suscité l’inquiétude de l’Union européenne.

M. Bakiev, 59 ans, lamine ses adversaires en raflant près de 85% des voix, selon des chiffres encore partiels dévoilés vendredi par la commission électorale centrale. Sa victoire était largement attendue.
Mais le scrutin a été entaché de nombreux cas de fraude et d’irrégularités, a déploré l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui avait déployé pour l’occasion 280 observateurs dans ce petit pays pauvre, montagneux et instable d’Asie centrale.

Le processus s’est encore détérioré pendant le décompte du vote et le classement des résultats, les observateurs jugeant négativement cette partie du processus dans plus de la moitié des cas observés.

Ces critiques apportent de l’eau au moulin de l’opposition, qui avait elle-même dénoncé des fraudes « massives » et un vote « illégitime » et indiqué qu’elle se préparait à des actions de protestation dans les jours à venir.
Le directeur de campagne du principal candidat de l’opposition Almazbek Atambaïev, Bakyt Bechimov, a ironisé vendredi sur l’ampleur de la victoire du président: « 90%, c’est fantastique: c’est un indicateur absolument transparent qu’il s’agit d’une fraude au niveau de l’Etat ».

L’opposition fera part de ses projets lors d’une conférence de presse samedi, a-t-il précisé, n’excluant pas de grandes manifestations. En attendant, la capitale Bichkek semblait calme vendredi soir et la présence des militaires ou policiers réduite.

M. Bakiev est un allié pour les Etats-Unis: le Kirghizstan, ex-république soviétique, avait décidé fin juin de maintenir sur son territoire une base militaire américaine vitale pour les opérations de la coalition internationale en Afghanistan, après avoir menacé de la fermer et alors que la Russie tente aussi d’accroître son influence dans la région.
Les opposants ont souligné que l’importance de cette base signifiait que M. Bakiev se verrait sans doute épargner des critiques trop virulentes de la part des Etats-Unis sur les conditions de sa réélection.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.