Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev veut renforcer les pouvoirs du Parlement

, par  Asie-centrale.com , popularité : 17%

Le leader kazakh a déclaré devant le Parlement qu’il souhaitait l’augmentation du nombre de sièges dans les deux chambres et réduire la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans.

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a annoncé qu’il voulait que le Parlement dispose de plus de pouvoirs, manière de redonner du crédit à son pays et de chercher à obtenir la présidence de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Le leader kazakh a déclaré devant le Parlement qu’il souhaitait l’augmentation du nombre de sièges dans les deux chambres et réduire la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans. « Je propose de changer la Constitution pour que la République reste présidentielle mais avec une extension significative des pouvoirs du Parlement », a souligné M. Nazarbaïev, s’exprimant devant les deux chambres réunies.

Le nombre de députés pourrait passer de 77 à 107, et le nombre de sénateurs de 39 à 47. En avril, le président en exercice de l’OSCE, l’Espagnol Miguel Angel Moratinos, avait soutenu, mais en posant des conditions, la candidature du Kazakhstan à la présidence de l’organisation en 2009, une perspective loin de faire l’unanimité en raison d’un manque de démocratie dans cette ex-République soviétique.

La majorité des pays européens, Allemagne et France en tête, ont toutefois dit être prêts à soutenir la candidature kazakhe si le pouvoir procédait dès cette année à des réformes démocratiques conséquentes.

Dans le cas où sa candidature serait acceptée, le Kazakhstan serait le premier pays de l’ex-Union soviétique à présider l’OSCE. Cette organisation, qui compte 56 pays d’Europe, d’ex-URSS et d’Amérique du Nord, se veut un forum ayant pour vocation de désamorcer les conflits, renforcer la sécurité commune et promouvoir la démocratie et les droits de l’Homme.