Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Ouzbékistan. Puissance émergente en Asie centrale

par | 18/02/2004

Depuis son accession à l’indépendance en 1991, l’Ouzbékistan s’érigea en une puissance-clé de l’Asie centrale : il a réussi à préserver des relations amicales avec les États voisins, a rééquilibré ses rapports avec la Russie avec laquelle il refuse désormais tout lien de dépendance, s’engagea ces derniers temps dans une politique d’étroite coopération avec les États-Unis, devenant leur allié privilégié dans cette région.

Il occupe désormais une position de premier plan dans le maintien de la stabilité en Asie centrale. Disposant d’importantes ressources économiques, d’une infrastructure industrielle diversifiée et d’une population travailleuse et qualifiée, l’Ouzbékistan peut également prétendre à devenir une véritable puissance économique, mais ce n’est pas encore le cas. Le rythme des investissements étrangers est resté insuffisant, la transformation des structures productrices en une économie de marché laisse encore à désirer, et la très forte expansion démographique de la population continue à poser de brûlants problèmes quant à la création d’emplois. Si sur le plan interne, l’Ouzbékistan bénéficie d’une stabilité politique, la lutte contre le fondamentalisme islamiste a ralenti, hélas, le processus de démocratisation des institutions étatiques : les atteintes aux droits de l’homme ont soulevé des réserves de l’OSCE et de l’Union européenne. La légitimité du régime politique ouzbek sera fonction du respect par l’État des finalités humaines du pouvoir et du rôle reconnu aux citoyens à la participation, c’est-à-dire à la gestion de la chose publique.

Biographie
Romain YAKEMTCHOUK est professeur émérite à l’Université de Louvain ; il est ex-rédacteur en chef de la revue Studia Diplomatica et conseiller scientifique de l’Institut Royal des Relations Internationales (Bruxelles), ex-expert de l’Union européenne (Tacis).

HARMATTAN (EDITIONS L’)
Paru le 19/12/2003
Broché, 245 pages.

Un livre choisi pour vous par SLAVIKA !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voleurs de chevaux

Les voleurs de chevaux

Olzhas, 12 ans, est le fils aîné d’une famille qui vit dans les contreforts du Tian Shan, la grande chaîne de montagnes qui traverse l’Asie centrale. La vie unie de la famille est interrompue lorsqu’un gang de voleurs de chevaux vole le troupeau qui appartenait au village.

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.