Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Ouzbékistan : du nouveau roman national à la marchandisation du patrimoine

par | 14/11/2018

Petit déjeuner de l’Observatoire des Etats post-soviétiques. Ouzbékistan : du nouveau roman national à la marchandisation du patrimoine.

Contrairement aux avant-gardes artistiques du début du XXe siècle qui voulaient débarrasser les « navires modernes » des « classiques », les années 2010 ont été marquées par un « virage conservateur » de la politique et de la culture. En ce nouvel âge du patrimoine, il importe de tenter de saisir les objectifs sous-jacents de la politique de sauvegarde et du classement des artefacts. Ce petit-déjeuner sera consacré à une analyse de la situation du patrimoine en Ouzbékistan. Malgré de nombreuses déclarations des autorités, le patrimoine est sérieusement menacé par la réécriture de l’histoire et le nouveau roman national. Le patrimoine est également mis en danger par la corruption, une gestion opaque du patrimoine culturel ainsi que par le trafic illégal des œuvres d’art.

L’Observatoire international Alerte Héritage s’efforce d’attirer l’attention de la communauté scientifique et du grand public sur le patrimoine d’Asie centrale en danger. Alerte Héritage a publié un catalogue en ligne de l’un des plus passionnants musées d’Ouzbékistan – le Musée de Nukus « I.V. Savitsky » – qui abrite une collection unique au monde d’œuvres de l’ avant-garde russe et turkestanaise de l’époque soviétique. L’Observatoire Alerte Héritage a également publié le Livre noir de l’architecture russo-soviétique en Ouzbékistan. Des experts et des activistes du patrimoine venus d’Ouzbékistan témoigneront de la situation de la démolition systématique des constructions architecturales de l’époque tsariste et soviétique en Ouzbékistan.

Dates : Mercredi 12 décembre 2018 – 08:30 – 10:30
Lieu : Les Salons – 2 rue de Lille 75007 Paris

L’Observatoire Alerte Héritage : une stratégie de protection du patrimoine culturel en Asie centrale.

Petit déjeuner de l’Observatoire des Etats post-soviétiques. Ouzbékistan : du nouveau roman national à la marchandisation du patrimoine.
Mercredi 12 décembre, Salons de la rue de Lille 8h30-10h30

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les voleurs de chevaux

Les voleurs de chevaux

Olzhas, 12 ans, est le fils aîné d’une famille qui vit dans les contreforts du Tian Shan, la grande chaîne de montagnes qui traverse l’Asie centrale. La vie unie de la famille est interrompue lorsqu’un gang de voleurs de chevaux vole le troupeau qui appartenait au village.

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.