Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Accueil I Culture I Livres I Le président turkmène fait l’apologie des chevaux Akhal-Téké dans un livre ( Page )

Le président turkmène fait l’apologie des chevaux Akhal-Téké dans un livre

Le tout puissant président du Turkménistan a fait l’apologie des chevaux de race Akhal-Téké dans un livre présenté jeudi au cours d’une cérémonie dans ce pays d’Asie centrale, l’un des plus reclus et autoritaires au monde et où le chef de l’Etat fait l’objet d’un culte.

L’ouvrage publié sur du papier glacé, intitulé « Envol des chevaux célestes », contient de nombreuses photos d’équidés de la race ancienne Akhal-Téké et moult citations et clichés du président Gourbangouly Berdymoukhamedov, passionné d’équitation.

« Notre attention à l’égard de nos chevaux ne faiblit pas d’un iota, ils sont notre fierté et notre gloire, la source de notre inspiration », écrit le président dans ce livre de 255 pages édité en 3.000 exemplaires en langues turkmène, russe et anglaise.

La présentation de l’ouvrage intervient avant un concours de beauté de chevaux Akhal-Téké — ordonné par le président — le dernier dimanche d’avril, et au cours duquel ce pays situé sur les bords de la mer Caspienne fête traditionnellement la Journée du cheval turkmène.
En 2008, M. Berdymoukhamedov avait déjà écrit un livre sur ces chevaux, intitulé « L’Akhal-Téké, notre fierté et notre gloire », dans lequel il a notamment loué leurs qualités, « force, pétulance, beauté et intelligence ».

Il a aussi par le passé ordonné aux artistes turkmènes de mieux dépeindre « l’ampleur » de ses réformes, menées après la mort de son prédécesseur, Saparmourat Niazov, qui avait lui aussi instauré un culte de sa personne.

Le président turkmène fait l’apologie des chevaux Akhal-Téké dans un livre

par | 21 Avr 2011 | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.

Ouzbékistan : révélation de l’année !

Ouzbékistan : révélation de l’année !

À l’occasion de la convention EDV Ile-de-France, qui s’est déroulée en Ouzbékistan du 30 mars au 2 avril, une centaine de professionnels du tourisme français a pu découvrir une destination attachante et riche d’un héritage architectural et archéologique parfaitement entretenu. À coup sûr, le pays devrait pouvoir retrouver les touristes français qui viennent moins nombreux depuis 2009.

Le président Shavkat Miromonovitch Mirziyoyev

Le président Shavkat Miromonovitch Mirziyoyev

Shavkat Miromonovitch Mirziyoyev (en russe : Шавкат Мираманович Мирзиёев), né le 30 décembre 1957 dans la province de Djizak, est un homme d’État ouzbek.

Depardieu dans une série écrite par la fille du leader ouzbek

Depardieu dans une série écrite par la fille du leader ouzbek

L’acteur français Gérard Depardieu va jouer dans une série télévisée historique écrite par Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov, déjà chanteuse et styliste, a indiqué à l’AFP un co-scénariste, Akbar Khakimov.