Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Le président turkmène en visite à Moscou

par | 24/04/2007

M. Berdymoukhammedov, dont le pays, une ex-république soviétique d’Asie centrale, entretient des liens énergétiques étroits avec la Russie, a rencontré son homologue russe Vladimir Poutine.

Le nouveau chef de l’Etat turkmène, Gourbangouly Berdymoukhammedov, est arrivé lundi à Moscou pour une visite de travail de deux jours visant à renforcer la coopération économique et énergétique entre les deux pays.

C’est d’énergie et plus précisément des exportations de gaz turkmènes en Russie que le président russe lui a parlé devant les journalistes, rappelant que la Russie vient de mettre en fonctionnement « un nouvel embranchement de gazoduc le long de la mer Caspienne ».
« Il y a des possibilités d’élargissement de nos activités dans ce domaine », a ajouté le président russe.

Cette visite vise à « assurer le renforcement du dialogue politique » et à « développer la coopération économique et commerciale » entre les deux pays, a souligné le Kremlin dans un communiqué publié avant l’arrivé de son hôte.

M. Berdymoukhammedov a succédé à Saparmourat Niazov, mort en décembre 2006, qui s’était décrété président à vie et avait instauré un culte délirant de la personnalité.

Le Turkménistan dispose de réserves de gaz prouvées d’environ 2.100 milliards de m3 qui suscitent beaucoup de convoitises, mais reste très dépendant de la Russie, car la plupart des gazoducs sortant du pays sont contrôlés par le géant russe Gazprom.

Washington encourage le Turkménistan à mettre fin à la dépendance de ses exportations de gaz vis-à-vis de la Russie et à développer un nouveau gazoduc passant par l’Azerbaïdjan et la Turquie.

Moscou insiste de son côté sur le respect d’un accord russo-turkmène sur la coopération dans le secteur du gaz, conclu en 2003 pour 25 ans.
La Russie est le plus grand exportateur de gaz dans le monde, mais elle-même dépend des importations de gaz bon marché d’Asie centrale, principalement du Turkménistan, qu’elle utilise pour les besoins internes du pays, et qui lui permettent d’augmenter le volume de ses exportations vers l’Europe.

Le Turkménistan a exporté l’année dernière 41 milliards de m3 de gaz vers la Russie, selon le Kremlin.
Les échanges entre les deux pays ont atteint 307,5 millions de dollars en 2006.

La Russie souhaite par ailleurs le retour du Turkménistan au sein de la Communauté des Etats indépendants (CEI) qui regroupe des anciennes républiques de l’URSS, estime le quotidien russe Vremia Novosteï. Le Turkménistan n’est actuellement qu’un membre associé de la CEI.
Il s’agit de la deuxième visite de M. Berdymoukhammedov à l’étranger depuis son arrivée au pouvoir en février. Le président turkmène s’était rendu à la mi-avril en Arabie saoudite.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.