Asie centrale

Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan

Ecrivain kirghiz Tchinguiz Aitmatov, traduit dans le monde entier !

par | 9/12/2004

La littérature kirghize est dominée par la figure charismatique de Tchinguiz Aitmatov, traduit dans le monde entier, qui a largement contribué à faire connaître son peuple et ses coutumes.

La langue kirghize appartient à la famille türke des langues ouralo-altaïques. Elle est attestée à date ancienne dans des inscriptions épigraphiques dite ‘runiques’ (IXe siècle). Elle connaît un tournant important au XXe siècle avec la littérisation opérée par des grammairiens soviétiques. Leur ingénierie linguistique ne parviendra cependant pas à affecter de façon déterminante la langue, qui reprend aujourd’hui vigueur.

Les Kirghiz sont également célébrés pour leur riche orature et particulièrement l’épopée de Manas, fresque gigantesque (plus de 20 fois le volume de l’Iliade et l’Odyssée) qui constitue l’encyclopédie de la nation kirghize.

La littérature kirghize est dominée par la figure charismatique de Tchinguiz Aitmatov, traduit dans le monde entier, qui a largement contribué à faire connaître son peuple et ses coutumes.

Biographie

Tchinghiz Aïtmatov est né au Kirghizstan en 1928. Après des études à l’Institut agricole, il change d’orientation et se consacre à la traduction russe d’écrivains kirghizs, puis à l’œuvre propre, quelques années à peine après qu’un alphabet eut été composé pour transcrire la langue de son peuple.

Tchinghiz Aïtmatov – DJAMILIA

Trad. du kirghiz par A. Dimitrieva et Louis Aragon, préface de Louis Aragon.

Résumé :
– «Djamilia était vraiment très belle. Èlancée, bien faite avec des cheveux raides tombant droit, de lourdes nattes drues, elle tortillait habilement son foulard blanc, le faisant descendre sur le front un rien de biais, et cela lui allait fort bien et mettait joliment en valeur la peau bronzée de son visage lisse. Quand Djamilia riait, ses yeux d’un noir tirant sur le bleu, en forme d’amande, s’allumaient… Et j’étais jaloux d’elle, comme les jeunes frères sont jaloux de leurs soeurs…»

Voir ce livre online

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merv

Merv

La ville de Merv, capitale des Seidjoukides aux XI-XIIème siècle, époque de son épanouissement, était connue déjà au milieu du premier millénaire avant notre ère. L'oasis était une étroite bande de verdure étirée le long du Mourgab, un fleuve qui se perd dans les...

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. A ce jour, plusieurs centaines de milliers de cas ont été confirmés partout dans le monde (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de...

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Ballet National de L’Opéra Abaï du Kazakhstan

Pour la première fois de son histoire, le fameux Théâtre Kazakh Académique d’Etat d’Opéra et de Ballet Abaï, établi à Almaty depuis 1932, présentera son corps de ballet en France avec ses 38 danseurs.

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

Fête ancestrale du Naouryz – Exposition de photos « Mon Kazakhstan »

L’ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiyev, et le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, ainsi que des représentants du corps diplomatique étranger, des personnalités culturelles, des journalistes, des résidents et des invités de la capitale ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.