Visite du ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan, M. Kassymjomart TOKAEV, en France Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères (Paris, 07 juin 2002)

, popularité : 16%

M. Dominique de Villepin a reçu hier soir son homologue du Kazakhstan, M. Kassymjomart Tokaev.
M. de Villepin a salué, au lendemain du Sommet d’Almaty, le rôle stabilisateur joué par le Kazakhstan en Asie centrale, qui fait de ce pays un partenaire important pour la France et les pays européens. Il a rendu hommage au soutien apporté par le Kazakhstan aux opérations menées dans la région depuis le 11 septembre.

M. de Villepin a souligné la volonté de la France de contribuer au développement du Kazakhstan en favorisant le renforcement des relations économiques et de coopération dans des domaines tels que l’énergie, la défense, l’environnement.
Les deux ministres ont examiné les perspectives de visites officielles entre les deux pays.

M. Kassymjomart TOKAEV, Secrétaire d’Etat, ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan, effectuera en France du 8 au 10 juin un séjour privé.

Au cours de son séjour en France, M. Tokaev sera reçu lundi 10 juin à 19 h00 par le ministre des Affaires étrangères, M. Dominique de Villepin, pour un entretien de travail qui permettra d’évoquer les relations bilatérales et de passer en revue la situation régionale en Asie centrale, ainsi que les principales questions internationales et, en particulier, l’importante Conférence pour l’Interaction et les mesures de Confiance en Asie (CICA) qui vient de rassembler à Almaty les dirigeants des principaux Etats d’Asie dans un moment de grande tension internationale.
M. Tokaev sera porteur d’une lettre adressée au président de la République par le Président Nazarbaev.

Je rappelle que M. Tokaev a effectué une visite de travail en France le 22 juin 1998. Par ailleurs, M. Imangali Tasmagambetov, alors vice Premier ministre en charge des questions sociales et de la culture, avant d’être nommé Premier ministre en février 2002, a séjourné en France du 27 au 30 mai 2001.

MAE de France