Vendredi 4 octobre 2002 -> diaporama sur l’Ouzbékistan et les steppes de l’Asie Centrale - Lusignan / Vienne

, par  Asie-centrale.com , popularité : 4%

Samarcande fut embellie par Timour qui en fit sa capitale. Il y fit élever des monuments à la démesure de son orgueil, comme le tombeau de Gour-Emir qui abrite sa dépouille ou la mosquée de Bibi Hanim.

La nécropole de Shah i zinda abrite les sépultures des proches du conquérant, membres de sa famille ou fidèles compagnons. La place du Registan, entourée de trois imposants medressa, vint compléter la richesse de la ville, sous l’impulsion d’Ulug beg, le grand astronome qui y installa sa première medressa.
Boukhara connut plusieurs périodes de prospérité, sous les Samanides au Xe siècle dont un mausolée a été miraculeusement conservé, puis lorsque le Khan ouzbek Cheibani décide d’en faire sa capitale au XVIe siècle. Cette ville aux 360 mosquées a gardé une activité religieuse, économique et culturelle importantes. Khiva, ville plus récente montre la magnificence dont aimait s’entourer les khan de ce petit émirat. La fine technique de mosaïques de céramiques utilisée sous Tamerlan se retrouve en divers points de son empire : ainsi à Yazd en Iran, à la mosquée du vendredi. Et c’est d’Ispahan, pourtant impitoyablement saccagée par Tamerlan, que Shah Abbas au fera XVIIe siècle la digne héritière de l’art de Samarcande.

Vendredi 4 octobre 2002 à 20h30 : Diaporama - Conférence sur l’Ouzbékistan et les steppes de l’Asie Centrale (commenté par M. Jean Touchard, de Cognac).

86600 Lusignan
Lieu : Espace 5 à Lusignan