Un prix Nobel soutient la proposition kazakhe de monnaie unique mondiale

, par  Asie-centrale.com , popularité : 16%

Le prix Nobel canadien Robert Mundell a apporté son soutien à la proposition du président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, de créer une monnaie unique mondiale présentée comme un moyen de lutter contre la crise financière internationale.

C’était la première fois que M. Nazarbaïev évoquait publiquement la nécessité d’une monnaie unique, après avoir déjà fait cette proposition par écrit.

Son premier appel à la création d’une devise unique appelée « acmétal » — une combinaison d’« acmé » (mot grec signifiant le plus haut point d’un développement, ndlr) et « capital » avait été publié le mois dernier par le quotidien russe Rossiïskaïa Gazeta.

« Je dois dire que je suis d’accord avec la déclaration du président Nazarbaïev et bien des choses énumérées dans son projet de créér une monnaie unique mondiale », a déclaré le prix Nobel d’économie 1999.
Cette idée est « très prometteuse », a-t-il ajouté lors d’une conférence économique au Kazakhstan, pays d’Asie centrale.

MM. Narzarbaïev et Mundel ont exhorté le G20 à créer un groupe de travail pour examiner cette proposition au cours de la réunion des 20 pays industrialisés et émergents le 2 avril à Londres.
Le président kazakh avait suggéré mardi de « créer une monnaie unique mondiale sous l’égide des Nations unies ».