Saga sur l’Asie Centrale ’Le Dernier caravansérail’ Jusqu’au 11 avril 2004

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Ce spectacle se compose de tant de fragments de vies, de tant de visions, de tant d’histoires, de tant de personnages donc, donc de tant de scènes sur l’Asie Centrale, qu’il serait impossible de vous les jouer toutes en une seule soirée, ou même en deux, ou même en trois, ou peut-être même en une semaine ! Près de 150 représentations pour Le Fleuve Cruel, 30 pour Origines et Destins et déjà plus de 72 000 d’entre vous sont déjà venus à la Cartoucherie pour voir ce spectacle.

Le Fleuve Cruel : vendredi à 19h30
Origines et Destins : jeudi à 19 h30
Intégrale : samedi à 15h30 et dimanche à 13h

Voici les témoignages de différentes personnes, issues de différents endroits du globe, cherchant à fuir leur pays d’origine et à venir se réfugier ailleurs, dans l’eldorado occidental.

Nous les suivons dans leurs périples. Les éléments de l’histoire contemporaine (guerres récentes et régimes indécents) prennent sens, corps, vie, et l’Afghanistan devient toute proche, la Russie et la Tchétchènie au bout du couloir, le Tadjikistan derrière la porte.

Duccio Bellugi-Vannuccini :

- 1 Tengiz, le jeune nautonier kirghize
- 25 Razul, le taliban roux
- 30 Misha, le passeur russe
- 82 Nusrat, un militant islamiste

Serge Nicolaï :

- 14 Dariush, un réfugié iranien
- 24 Ihsam Hasâm Karîmollâh, le taliban noir
- 44 Alexei, le clochard russe
- 49 Melko, le passeur kurde
- 82 Philippe Deval, chef d’entreprise

Maurice Durozier :

- 2 Kubilaï, le passeur kazakh
- 31 Timour, un réfugié kurde
- 65 Kokar, le vieil afghan au bonnet d’astrakan
- 45 Mr. Mirza Zamani, le père iranien

Sava Lolov :

- 3 Sindbad, le jeune réfugié tadjik
- 50 Yosco, le passeur bulgare
- 61 Salman, un intégriste saoudien

Shaghayegh Beheshti :

- 27 Azadeh, l’amoureuse afghane
- 46 Parastou, une réfugiée iranienne

Delphine Cottu :

- 15 Solange, l’infirmière de Sangatte
- 32 Babouchka, une réfugiée russe

Jean-Charles Maricot :

- 16 Parviz, un réfugié iranien
- 33 Joël, un équipier de Sangatte
- 47 Eskandar, un jeune réfugié iranien, frère de Parastou
- 83 Le passeur afghan à la moto

Nicolas Sotnikoff :

- 28 Fawad, l’amoureux afghan

Sarkaw Gorany :

- 34 Karwan, le passeur kurde
- 84 Le combattant pashtoune

Virginie Colemyn :

- 17 Parissa, une réfugiée iranienne
- 35 Dalia, une équipière de Sangatte
- 48 Naneh, la nourrice iranienne
- 69 Zima, une réfugiée tchétchène
- 66 Reena, la femme de Kokar
- 77 Cathy, la femme perdue à l’abribus
- 80 Léone, la femme sur la plage

Vincent Mangado :

- 4 Tchoï San, l’aîné des nautoniers kirghizes
- 29 L’oiseleur afghan
- 62 Tarkan, un réfugié afghan
- 51 Un agent de sécurité d’Eurotunnel
- 85 Le combattant tadjik

Elena Loukiantchikova-Sel :

- 5 Une mère afghane
- 36 Clavdia, la mère d’Olia
- 67 Tamara, une réfugiée russe

Andreas Simma :

- 18 Max, un équipier de Sangatte
- 78 Kourosh, réfugié iranien, celui qui veut passer tout seul
- 86 Saarif, pashtoune

Astrid Grant :

- 81 Hanifa, une réfugiée bosniaque
- 74 Martine, une skinhead du Calaisis

Emilie Gruat :

- 79 Julia, une réfugiée, prostituée
- 70 Un agent de sécurité d’Eurotunnel
- 6 Leyli, la petite fille du cinéphile

Olivia Corsini :

- 37 Olia, une jeune réfugiée russe
- 71 Nasreen, une réfugiée iranienne
- 64 Une femme afghane

Stéphanie Masson :

- 19 Chantal, l’autre infirmière de Sangatte
- 52 Parvaneh, une mère, réfugiée afghane
- 87 Sinna, une « journaliste » afghane

Eve Doe-Bruce :

- 53 Moussa, le passeur amateur
- 38 Fatou, une équipière de Sangatte
- 76 La mère de Moussa
- 72 Un vieux sikh

Matthieu Rauchvarger :

- 20 Ahmad, un rappeur, réfugié iranien
- 75 Kevin, un skinhead du Calaisis
- 7 « Baba Jûn », un cinéphile afghan
- 63 Un taliban

Francis Ressort :

- 54 Un agent de sécurité d’Eurotunnel

Sébastien Brottet-Michel :

- 21 Rostam, un réfugié afghan
- 41 Victor, un équipier de Sangatte

Jeremy James :

- 22 Arko, un réfugié afghan
- 55 Le réfugié bulgare, père de la petite fille
- 88 Ahmed, un barbier afghan

Judith Marvan-Enriquez :

- 56 Firouzeh, une réfugiée iranienne
- 89 Meena, la femme afghane à la caméra
- Une femme afghane

Marjolaine Larranaga Y Ausin :

- 9 Nazanine, une réfugiée afghane
- 64 Bâbak, petit frère de Tarkan
- 57 Shirin, la fille de Parvaneh

David Santonja-Ruiz :

- 23 Denis, un équipier de Sangatte
- 58 Aziz, un réfugié afghan, mari de Parvaneh

Seietsu Onochi :

- 8 Dersou, le grand père afghan
- 42 Bassil, un réfugié afghan
- 73 Sayfar, un réfugié sur les voies

Virginie Bianchini :

- 43 Une équipière de Sangatte

Edson Rodrigues :

- 59 Ali, un jeune réfugié afghan

Koumarane Valavane :

- 39 Taha, un réfugié kurde

Pascal Guarise :

- 40 Marcel, un équipier de Sangatte
- 26 Un taliban
- 90 Un barbu afghan à vélo

Les petites filles :

- Alba Gaïa Kraghede-Bellugi : Sârâh
- Sarah Gougam : Mariam
- Anahid Ruivo : Tufan
- Axelle Zavalichine : Arrezu
- Juliette Hautebergue : Âtâch

Les apprentis :

- Emmanuel Dorand
- Alexandre Michel
- Pauline Poignand
- Xian Rong Chen

Représentation à la Cartoucherie

Théâtre du Soleil
Cartoucherie
75012 Paris

Pour venir à la Cartoucherie :

- Afin d’éviter les embouteillages qui sont fréquents y compris dans le bois de Vincennes, notamment le samedi et le dimanche, nous vous conseillons d’utiliser autant que possible les transports en commun :

- En métro : "Château de Vincennes", sortie en tête de train vers la gare d’autobus où notre navette (qui stationne le long de l’avenue) fait son premier voyage 1h15 avant le début du spectacle, et le dernier, 10 minutes avant.
Pour nos amis étrangers peu familiers de notre langue, le mot navette ne désigne pas ici un petit bateau, ni un élément de notre métier à tisser, ni un pousse-pousse, mais un autobus avec une pancarte "Cartoucherie" qui fait plusieurs voyages aller-retour avant et après le spectacle.

- Sinon, autobus 112 jusqu’à l’arrêt "Cartoucherie". Après le spectacle, la navette fait plusieurs voyages jusqu’au métro.

- En voiture (si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer !!!) Esplanade du Château de Vincennes puis suivre la signalisation. Un parking arborescent (et gratuit...) est à votre disposition à l’intérieur de la Cartoucherie.

Location :

- individuels tous les jours de 11h à 18h au 01 43 74 24 08
- collectivités du mardi au vendredi de 11h à 18h au 01 43 74 88 50

Prix des places :

- 23€ (individuels),
- 17 € (collectivités),
- 14 € (étudiants -26 ans),
- 10 € (groupes scolaires)

Intégrale :

- 40 € (individuels),
- 30€ (collectivités),
- 26€ (étudiants -26 ans),
- 15€ (groupes scolaires)