Obama appelle la présidente kirghize à empêcher le retour des violences

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Le président Barack Obama a appelé la présidente kirghize Rosa Otounbaïeva à faire tout son possible pour éviter de nouvelles flambées de violence dans son pays voisin de l’Afghanistan où les Etats-Unis entretiennent une base militaire stratégique.

Rencontrant Mme Otounbaïeva en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, M. Obama lui a exprimé son « admiration » pour les mesures entreprises afin de « rebâtir la démocratie » au Kirghizstan, secoué par des violences interethniques depuis la révolution qui a porté la dirigeante au pouvoir en avril dernier, a précisé la présidence américaine dans un communiqué.

Des violences entre la majorité kirghize et la minorité ouzbèke dans le sud du pays en juin ont notamment fait des centaines de morts, alors que des élections législatives sont prévues le mois prochain.

Les Etats-Unis ont alloué 5 millions de dollars pour l’organisation de ces consultations. Ce pays d’Asie centrale est d’importance stratégique pour Washington, qui y entretient une base aérienne servant à la chaîne logistique de la guerre en Afghanistan.

Lors de l’entretien, M. Obama a pressé son homologue de « prendre des mesures supplémentaires pour empêcher de nouvelles violences, en particulier d’approuver le déploiement » d’une équipe de 52 policiers de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), selon la Maison Blanche.

Il a aussi souhaité « le début d’une commission d’enquête internationale digne de foi pour mettre au jour les causes des décès et des dégâts » ayant eu lieu lors des violences en juin.