Noël au Kazakhstan

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

La tradition de fêter le nouvel an est née sous Pierre le Grand. En 1699, Pierre le Grand a établi un oukaz qui décidait de fêter le nouvel an chaque 1er janvier. Après la Révolution socialiste, le sapin de Noël était interdit. Mais en 1935, il a fait une timide apparition...

Ded Moroz, le Père Gel et sa petite fille, Snegourochka, Petite fille des neiges, sont les deux personnages indissociables du Noël au Kazakhstan. Le Père Gel est habillé d’un grand manteau rouge orné de fourrure blanche (synthétique bien évidemment !), c’est un homme plutôt âgé qui a l’air d’un grand-père avec une grande barbe blanche.

Chaque année, 5000 enfants de tous le pays sont invités ! La tradition veut que les cadeaux soient souvent un paquet décoré avec des bonbons, des chocolats et des petits jouets. Le Kazakhstan semble être épargnée des opérations commerciales que l’occident connaît.

La coutume de décorer les sapins n’a pas trouvé son public immédiatement. Pendant très longtemps, seuls les restaurants (traktirs) installaient les sapins qui étaient d’ailleurs présents toute l’année. D’ou l’expression « elki-palki » (sapins-batons).

Catherine II a renforcé cette tradition grâce aux Allemands vivant à Saint-Pétersbourg. A cet époque, on décorait le sapin avec des bonbons, des noix, et des pommes en papier coloré. On mettait également des bougies qu’on allumait à minuit précises !

Snegourochka, sa petite-fille, est habillée d’une robe bleue ou blanche décorée de paillettes, elle porte sur la tête un magnifique kokochnik - diadème - orné de pierres.

Il faut dire que les mots gel et neige n’ont pas un sens uniquement symbolique au Kazakhstan, au début du mois de janvier, une grande vague de froid traverse le pays à grands pas. Dans certaines villes la température est descendu à moins de 40° et selon les pronostics de la météo elle pourrait dépasser la barre des -50°.

Les enfants sont en vacances et participent beaucoup aux différents outrenniks - les spectacles du matin, toujours en présence du Père Gel, de Snegorouchka et des personnages populaires des contes russes parmi lesquels la méchante Baba-Yaga, qui essaie de raisonner les enfants, en vain !

Les beaux sapins apparaissent dans les foyers kazakhs et russes, dans les écoles, et selon la tradition il y a toujours un beau sapin décoré sur la place centrale de chaque ville. Les spectacles Rojdestvenskie Elki sont organisés régulièrement autour des sapins où le Père Gel distribue les cadeaux aux enfants.