Musique et polyphonies Mongoles : Groupe Mongol KHAN BOGD Mercredi 27 juillet 2005

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Les deux symboles de la musique mongole sont le chant diphonique (khoomei) et le morin-khuur, le violoncelle dont le sommet du manche est orné d’une tête de cheval sculpté en honneur de l’animal mythique de la culture mongole.
Dans une approche très chamanique, voix de gorge et morin-khuur reproduisent souvent les bruits de la nature et des animaux au cours des chansons.

Il y a trois ans, nous avons accueilli les polyphonies
envoûtantes du groupe mongol Huun Huur Tu.
Nous accueillons cette année un groupe de 13 musiciens,
chanteurs, danseurs, le concert se terminant
par des danses masquées.

Les instruments traditionnels mongols les plus utilisés sont la dombra, un luth à deux cordes qui accompagne le chant, la guimbarde que l’on confond parfois avec les techniques vocales de Khoomei, le violon, la flûte, le cymbalum, les percussions...

Le festival de bouche à oreille est l’un des
plus importants du Jura avec plus de 10000 spectateurs
en 2004.

C’est un festival pour la bouche :
- des soirées de découverte de la gastronomie locale et jurassienne, un buffet campagnard fourni par les producteurs locaux précède chaque concert ou spectacle.

L’oreille ce sont des concerts :
- de musique classique, d’accordéon, de chanson
et musiques traditionnelles.

Le bouche à oreille, ce sont des conteurs, des spectacles et des animations, alliant musique, gastronomie et convivialité.

Buffet et exposition artisanale mongole à 19 h, concert à 21 h.
Concert précédé d’une exposition d’artisanat
Mercredi 27 juillet 2005, Salle des fêtes de Clairvaux
Musique et polyphonies Mongoles
Groupe Mongol KHAN BOGD
Tarif normal 17 €, Tarif réduit 14€

ADAPEMONT
Rue des maréchaux
39320 SAINT-JULIEN