Les bijoux au Kazakhstan

, par  Elena A. , popularité : 4%

A la fin du XIXe siècle, on a noté dans l’orfèvrerie kazakh une tendance à la profusion des incrustations de pierres, surtout à Turkestan ou les artisans locaux imitaient des ouvrages russes et tartares.

Quant aux bracelets, qui n’ont rien perdu de leurs popularité aujourd’hui encore, ils étaient de deux types : ouverts ou d’un seul tenant.

Ils étaient fabriqués généralement en argent, plus rarement en or, laiton, cuivre, bronze.