Le cycle de conférences ’Transboréal’ Le 21 avril, à 20 heures

, par  Asie-centrale.com , popularité : 32%

Le cycle de conférences Transboréal, en partenariat avec Nature & Découvertes, présente ce jeudi 21 avril, à 20 heures : ’De l’Ukraine à l’Ouzbékistan, au contact des peuples oubliés de l’ex-URSS’ par François Picard.

Durant quatre mois, François Picard a voyagé à vélo sur 3 600 kilomètres d’Odessa, en Ukraine, à Tachkent, en Ouzbékistan. Il s’est porté à la rencontre de quelques-uns des peuples oubliés ou méconnus de l’ex-URSS. En Ukraine, François Picard part d’Odessa pour rejoindre la Crimée et relier les villes mythiques de Sébastopol et de Yalta. Dans cette presqu’île montagneuse, il rencontre des Ukrainiens russophones et des Tatars, peuple de retour sur ses terres après l’exil ordonné par Staline à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il traverse ensuite la Russie profonde. Passé Volgograd, les hommes et les paysages changent. Le voyageur continue sa route jusqu’à Elista, capitale de la république autonome de Kalmoukie.

À la frontière kazakhe, la monotonie des paysages du désert n’est alors perturbée que par la silhouette de chameaux et de raffineries de pétrole.

Après cet épisode difficile, il se repose sur les bords de la mer Caspienne, à Aktao, auprès d’une famille russe.

Aux portes de l’Ouzbékistan, il traverse le plateau desséché de l’Oustiourt, puis s’arrête à Mouniak, un ancien port sur la mer d’Aral.

Enfin, François Picard s’engage sur l’ancienne route de la soie et, franchissant le désert du Kyzyl-Koum, il finit son voyage en juillet 2004 dans la capitale ouzbèke via Khiva, Boukhara et Samarcande. Pendant ses études de journalisme, François Picard a aussi enquêté à Bagdad sur les conséquences de l’embargo sur les étudiants irakiens ; il a été publié par Le Figaro.

Depuis, tout en menant une carrière dans le journalisme économique en France, il parcourt le monde en travaillant pour divers médias : Télérama, France-Culture, Radio France Internationale, La Tribune, La Croix, etc.

Salles Pierre-Nicole (pièce A)
270, rue Saint-Jacques
75005 Paris
Entrée : 5 euros (tarif réduit* : 3,5 euros)