Le costume traditionnel des hommes

, par  Elena A. , popularité : 10%

Les habits des hommes sont traditionnellement composés des éléments suivants : la calotte (ou le turban chalma), le khalat* (manteau matelassé) et une ceinture.

Chaque région possédait ses propres motifs. Des couleurs contrastées et des ornements de grandes dimensions caractérisent les vêtements de Samarkand. Les dessins de Tachkent et Boukhara se distinguent principalement par sa grande diversité de teintes framboises, vert et violettes.

La broderie d’or connu son plein épanouissement à Boukhara. C’était un métier réservé aux hommes et qui se transmettait de père en fils. On brodait avec des fils d’or les ceintures, les pantalons : les souliers des émirs et des hauts personnages de la cour.

Le harnachement des chevaux était particulièrement soigné. Les housses, les harnais de cuir étaient ornés de plaques d’argent incrustées de cornaline et de turquoise.

* Le mot khalat serait la prononciation populaire au Turkestan de khilat (de l’ottoman, hil’at en turc moderne, khil’a en arabe), et désigne une « robe d’honneur ».

On apprécie beaucoup les couleurs chatoyantes, le luxe et la variété des khalat de Tachkent, de Samarcande et de Boukhara.

Ils sont confectionnés en alatcha, grosse étoffe mi-coton et mi-soie, de couleur brune ou rouge brun à raies noires, ils sont très solides.