’L’été musical’ sous la direction d’ Alan Buribayev, jeune chef kazakh L’ÉTÉ MUSICAL DANS LA VALLÉE DU LOT / Du 3 au 14 août 2002

, par  Asie-centrale.com , popularité : 4%

A 23 ans à peine, ce jeune chef, originaire du Kazakhstan, est couvert de prix et a été lauréat, en 2001, du Concours de Direction d’Orchestre Nicolaï Malko de Copenhague.

L’ÉTÉ MUSICAL DANS LA VALLÉE DU LOT

Du 3 au 14 août 2002 - VIII ème édition


Sous la Présidence d’honneur de Son Altesse Royale le Prince Consort Henrik de Danemark

Du 3 au 16 août la musique classique dans toute sa splendeur s’installe dans le Lot pour les plus belles soirées de la saison estivale. Les mélomanes français et étrangers ne s’y trompent pas. Ils ne boudent pas leur plaisir et viennent chaque année plus nombreux aux rendez-vous maintenant réputés que leur donne l’Été musical dans la vallée du Lot.

Le Quatuor Hugo Wolf est encore peu connu en France alors qu’il a déjà une brillante réputation internationale : il est à découvrir d’urgence. Ces jeunes musiciens formés à l’école de Vienne jouent des cordes qui leur sont confiées par le café Bleu de Brasil, mécène du festival. Ces instruments -deux violons, un alto et un violoncelle- ont été choisis et acquis pour créer un ensemble d’ un équilibre musical parfait. On pourra les entendre en la ravissante église de Montcuq le 4 août dans des œuvres majeures du répertoire pour quatuor à cordes : Haydn, Berg et le poignant Quatorzième de Beethoven.

Une fois l’an, la magnifique cour Renaissance de l’Archidiaconé de Cahors ouvre ses portes à la musique : c’est pour le récital du festival. Donnant le ton très pianistique de cette édition, Cédric Tiberghien y jouera Bach, Mendelssohn et l’une des pièces de Ravel qui exige un immense sens de la poésie et du clavier : Gaspard de la nuit. Ce jeune artiste démarre une carrière fulgurante et beaucoup seront bientôt fiers de dire : la première fois qu’ il a joué dans le Lot, j’y étais ! La venue d’Alice Ader au festival est une jolie histoire. Il était une fois...une « dame » du piano, connue et reconnue, particulièrement pour ses enregistrements discographiques. Depuis plusieurs années, en vacances dans la région, elle assistait anonymement aux concerts de l’Orchestre de Chambre de Bavière. Elle fut séduite. Aussi, lorsque le festival l’invita à cette édition, elle accepta sans hésiter . C’est donc avec cette phalange qu’elle interprètera le concerto Jeunehomme, du nom de la dédicataire, jeune fille française en visite à Salzbourg pour qui Mozart le composa en 1777.

Ce 8 août sera un des moments forts de l’Été musical dans la vallée du Lot. Il comptera également des symphonies de Françaix et de Schoeck et sera placé sous la direction d’ Alan Buribayev. A 23 ans à peine, ce jeune chef, originaire du Kazakhstan, est couvert de prix et a été lauréat, en 2001, du Concours de Direction d’Orchestre Nicolaï Malko de Copenhague.

Le 11 et le 14, au théâtre également, l’Orchestre dirigé alors par l’américain Philip Greenberg, proposera deux somptueuses soirées avec des œuvres de Puccini, Mozart ou Schubert. En seconde partie de chacune Yuliya Gorenman interprètera un concerto pour piano de Beethoven (le 1er et le 2e), continuant ainsi le projet d’enregistrer à Cahors l’intégrale des cinq. Chacun de ces trois concerts symphoniques verra sa répétition générale ouverte au public et gratuite. Cette ouverture et cette gratuité sont la volonté des organisateurs du festival et des musiciens de montrer à quel point la musique n’est pas élitiste et que chacun peut en avoir une approche selon ses désirs. Peut-être y aura-t’il des découvertes, des coups de foudre, voire des vocations, grâce à cette démarche assez peu répandue en France.

De leur propre initiative, les jeunes instrumentistes de l’Orchestre de Chambre de Bavière, tous issus des meilleurs conservatoires, offriront un concert-surprise, pour remercier les habitants du village médiéval de Montcuq où ils sont en résidence la première quinzaine d’août pour la 8e fois. Toute la gamme de leur talent s’exprimera dans un répertoire choisi par eux, pouvant aller de Bach aux Beatles... Cette véritable fête de la musique sera le 12.

Gratuit également sera le concert d’ouverture -le 3 août à 18h30- en la cathédrale Saint-Etienne. Jean-Pierre Lecaudey fera résonner les grandes orgues des compositions du XXe siècle de Widor, Franck (qui lui-même joua à cette tribune), Messiaen dont on célèbre le 10e anniversaire de la disparition.

Le 10 août, la Ville de Cahors et le festival invitent cadurciens et visiteurs à danser sur les rythmes sensuels ou mélancoliques des tangos argentins du groupe Hora Cero. Le bandonéon fera chavirer les noctambules dans la chaleur de Buenos Aires. « Classique ! Vous avez dit classique ? »

11 RENDEZ-VOUS :
- 3 concerts gratuits (3, 10 et 12)
- 3 répétitions générales, entrée libre (7, 10 et 13)
- 5 concerts payants (4, 6, 8, 11 et 14 août),

prix des places : de 10 à 30 Euros

RENSEIGNEMENTS / RÉSERVATIONS :
tél. : 05 65 35 35 21
fax : 05 65 35 90 17
Site du festival Musica LOT

L’ÉTÉ MUSICAL DANS LA VALLÉE DU LOT Du 3 au 14 août 2002 - 8e édition

Sous la présidence d’honneur de S.A.R. le Prince Consort Henrik de Danemark

Samedi 3 août 2002 à 18h30 Cathédrale Saint-Etienne - CAHORS Jean-Pierre Lecaudey, orgue Oeuvres de Widor, Franck, Boëllmann, Ropartz, Messiaen

CONCERT GRATUIT

Dimanche 4 août 2002 à 20h30 Eglise Saint-Hilaire - MONTCUQ Quatuor Hugo Wolf Jehi Bahk, violon Régis Bringolf, violon Wladimir Kossjanenko, alto Florian Berner, violoncelle Joseph Haydn : Quatuor à cordes en sol majeur op. 76 n°1 / Alban Berg : « Suite Lyrique » pour quatuor à cordes / Ludwig van Beethoven : 14e Quatuor à cordes en ut dièse mineur op. 131

Tarif I

Mardi 6 août 2002 à 20h30 Cour de l’Archidiaconé - CAHORS Cédric Tiberghien, piano J.S. Bach : 4e Partita en ré majeur BWV 828 / Felix Mendelssohn : pièces pour piano / Maurice Ravel : « Gaspard de la Nuit »

Tarif I

Mercredi 7 août 2002 à 19 heures Théâtre - CAHORS Alice Ader, piano Bayerische Kammerphilharmonie Alan Buribayev, direction Othmar Schoeck : « Sommernacht » pour orchestre à cordes / Jean Françaix : Symphonie d’Archets / W.A. Mozart : Concerto pour piano et orchestre n° 9 en mi bémol majeur K.271 « Jeunehomme »

REPETITION GENERALE GRATUITE

jeudi 8 août 2002 à 20h30 Théâtre - CAHORS Alice Ader, piano Bayerische Kammerphilharmonie Alan Buribayev, direction Othmar Schoeck : « Sommernacht » pour orchestre à cordes / Jean Françaix : Symphonie d’Archets / W.A. Mozart : Concerto pour piano et orchestre n° 9 en mi bémol majeur K.271 « Jeunehomme »

Tarif II

Samedi 10 août 2001 à 19 heures Théâtre - CAHORS Yuliya Gorenman, piano Bayerische Kammerphilharmonie Philip Greenberg, direction Giacomo Puccini : « Crisantemi » / Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n° 2 en si bémol majeur op. 19 / Franz Schubert : 5e Symphonie en si bémol majeur D.485

REPETITION GENERALE GRATUITE

Samedi 10 août 2001 à 21 heures Place François Mitterrand - CAHORS Musiques du Monde Hora Cero, tangos argentins Bandonéon, violon, piano, guitare et percussions

CONCERT GRATUIT

Dimanche 11 août 2002 à 20h30 Théâtre - CAHORS Yuliya Gorenman, piano Bayerische Kammerphilharmonie Philip Greenberg, direction Giacomo Puccini : « Crisantemi » / Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n° 2 en si bémol majeur op. 19 / Franz Schubert : 5e Symphonie en si bémol majeur D.485

Tarif II

Mardi 13 août 2002 à 19 heures Théâtre - CAHORS Yuliya Gorenman, piano Bayerische Kammerphilharmonie Philip Greenberg, direction W.A. Mozart : « Serenata Notturna » en ré majeur K.239 / Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n° 1 en ut majeur op. 15 / Ludwig van Beethoven : 8e Symphonie en fa majeur op. 93

REPETITION GENERALE GRATUITE

Mercredi 14 août 2002 à 20h30 Théâtre - CAHORS Yuliya Gorenman, piano Bayerische Kammerphilharmonie Philip Greenberg, direction W.A. Mozart : « Serenata Notturna » en ré majeur K.239 / Ludwig van Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n° 1 en ut majeur op. 15 / Ludwig van Beethoven : 8e Symphonie en fa majeur op. 93