L’énergie sera la priorité de la présidence française de l’UE (selon Kouchner)

, par  Asie-centrale.com , popularité : 16%

L’énergie sera la priorité de la présidence française de l’Union européenne, a déclaré jeudi à Achkhabad, la capitale du Turkménistan, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner à l’issue d’un sommet UE-Asie centrale, une région regorgeant d’hydrocarbures.

M. Kouchner s’est exprimé devant la presse à l’issue d’un sommet entre l’UE et les cinq républiques ex-soviétiques d’Asie centrale (Turkménistan, Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizstan et Tadjikistan).

« La priorité de la présidence française de l’Union européenne à partir du 1er juillet ce sera l’énergie (...) non seulement avec les 27 pays de l’Europe, mais aussi avec non amis, en particulier l’Asie centrale pour (aboutir) à une réflexion commune sur l’énergie », a déclaré le chef de la diplomatie française.

Si aucune avancée concrète n’a été annoncée à l’issue de cette rencontre, l’UE et le Turkménistan ont tout de même indiqué qu’ils travailleraient à l’élaboration d’un mémorandum de compréhension sur l’énergie.

Les pays européens espèrent convaincre les Turkmènes de construire un gazoduc sous la mer Caspienne pour se défaire de leur dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie. Le Turkménistan souhaite de son côté diversifier sa clientèle et livrer ses hydrocarbures directement à l’Europe, étant actuellement très dépendant du réseau de gazoducs contrôlés par Moscou.

Bernard Kouchner s’est rendu vendredi au Tadjikistan où la France dispose d’une base aérienne dans le cadre des opérations militaires de l’Otan en Afghanistan.