L’eau minérale géorgienne Borjomi sera interdite en Russie

, par  Asie-centrale.com , popularité : 17%

Un nouveau sujet de contentieux commercial après l’interdiction par Moscou de la vente de vins géorgiens : les autorités russes affirment que l’eau minérale géorgienne Borjomi ne respecte pas les règles en matière d’étiquetage.

Cette eau minérale, très populaire en Russie, est disponible dans de nombreux restaurants, supermarchés et épiceries du pays.

Des analyses de laboratoire ont montré que la composition chimique de l’eau minérale ne correspond pas aux indications inscrites sur les étiquettes des bouteilles, a déclaré le porte-parole de Rospotrebnadzor, l’organisme officiel russe chargé du contrôle des produits de consommation.

Les autorités russes avaient interdit en mars l’importation et la vente des vins en provenance de Moldavie et de Géorgie, le ministère russe de la Santé ayant affirmé qu’ils contenaient des pesticides « dangereux » pour la santé. Les cognacs et les vins mousseux géorgiens et moldaves ont également été interdits depuis, pour les mêmes motifs sanitaires.

Le président géorgien Mikheïl Saakachvili a dénoncé l’interdiction des vins géorgiens comme un boycottage qu’il juge politique.