L’UE et le Kazakhstan vont signer deux accords énergétiques

, par  Asie-centrale.com , popularité : 17%

Le Kazakhstan et l’Union européenne signeront début décembre deux accords de coopération énergétique dont un sur le nucléaire, a indiqué le Commissaire européen à l’énergie, Andris Piebalgs.

Le Kazakhstan dispose de près d’un quart des réserves d’uranium de la planète et de gigantesques réserves de pétrole.
Le premier document, un mémorandum, portera sur les « livraisons de ressources énergétiques » du Kazakhstan vers l’UE et sur les investissements dans le secteur énergétique kazakh, a précisé M. Piebalgs, en visite dans cette ex-république soviétique d’Asie centrale.

Ce texte doit être signé lors d’une visite à Bruxelles du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. L’Union européenne, qui dépend fortement de la Russie en matière énergétique, cherche à diversifier ses approvisionnements.

Le deuxième document concerne le nucléaire et « donne la possibilité d’une coopération directe dans le domaine du commerce de matières radioactives », a expliqué le Commissaire européen.

L’UE a pris du retard en matière de coopération énergétique avec Astana (la capitale kazakhe) par rapport aux puissances américaine, russe et chinoise.
L’Allemagne, qui présidera au premier semestre 2007 l’UE, a annoncé qu’elle comptait définir une nouvelle stratégie européenne pour l’Asie centrale, une région dont le sous-sol regorge de pétrole et de gaz notamment.
M. Piebalgs doit participer jeudi à une conférence ministérielle sur les questions énergétiques entre l’UE et les pays riverains des mers Noire et Caspienne.