Inauguration d’universités construites par Bouygues au Turkménistan

, par  Asie-centrale.com , popularité : 21%

Le nouveau président turkmène a inauguré à Achkhabad deux bâtiments universitaires construits par Bouygues, le géant français du bâtiment, pour un budget total d’environ 80 millions de dollars.

Des mosquées, un palais, des ministères... En douze ans, Bouygues a « donné » au Turkménistan ses bâtiments les plus prestigieux et même une télévision flambant neuve.

« La patrie fait ainsi un cadeau pour que vous (les Turkmènes) ayez une bonne éducation », a déclaré le chef de l’Etat Gourbangouly Berdymoukhammedov en inaugurant le nouveau bâtiment de l’Université d’Etat et la nouvelle Académie militaire.

Bouygues est par ailleurs en train de construire dans la capitale turkmène la nouvelle faculté de physique et de mathématiques, pour un budget de 40 millions de dollars.

L’ancien président à vie Saparmourat Niazov, mort le 21 décembre dernier, avait accordé à l’entreprise française des contrats de travaux publics pour une valeur totale d’au moins un milliard de dollars.
Bouygues a ainsi construit quelques-uns des projets les plus décriés et mégalomaniaques du défunt, dont le mausolée dans lequel il a été enterré et la plus grande mosquée d’Asie centrale, dont les murs sont recouverts de versets du Coran et de citations de Niazov.

M. Berdymoukhammedov a été élu avec près de 90% des voix dimanche, dans le premier scrutin auquel participaient plusieurs candidats, tous membres du seul parti autorisé, le Parti démocratique.