Gisements disputés : le Turkménistan va poursuivre l’Azerbaïdjan en justice

, par  Asie-centrale.com , popularité : 17%

Le Turkménistan va poursuivre l’Azerbaïdjan en justice faute de consensus sur trois gisements d’hydrocarbures de la Caspienne, a déclaré vendredi le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov.

« Je charge le ministre des Affaires étrangères, Rachid Mérédov, d’engager des experts internationaux éminents pour étudier la légalité des prétentions de l’Azerbaïdjan sur les gisements disputés (...) et ensuite soumettre les documents préparés à l’examen de la Cour Internationale d’arbitrage », a dit M. Berdymoukhamedov.
« En dépit de tous les efforts de la partie turkmène, un consensus sur l’appartenance des gisements situés dans la partie centrale de la Caspienne sur le territoire disputé par le Turkménistan et l’Azerbaïdjan n’a pas encore été trouvé ».

M. Berdymoukhamedov a notamment accusé l’Azerbaïdjan d’avoir commencé unilatéralement l’exploration de deux des trois gisements disputés, qui sont situés, selon lui, « sur le territoire turkmène et appartiennent au Turkménistan ».

Bakou et Achkhabad se disputent trois gisements d’hydrocarbures depuis des années. Les cinq pays riverains de la mer Caspienne (Azerbaïdjan, Kazakhstan, Turkménistan, Russie, Iran), dont quatre sont issus de l’URSS, n’ont pas trouvé d’accord sur un tracé de leurs frontières dans la mer Caspienne depuis l’effondrement de l’Union soviétique en 1991.