Exposition centrasiatique ’Soleil de l’est’ Du 15/01/2005 Au 13/02/2005

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Soleil de l’est est la première exposition de l’année 2005 au centre municipal d’exposition de Trousse-Barrière. Des artistes-peintres de l’Asie centrale (russe, kazakh, ouzbek, tatare) exposeront dans les salles du château et permettront aux visiteurs de découvrir la décoration intérieure de celui-ci au travers de vitraux et des boiseries.

Des artistes-peintres centrasiatique (russe, kazakh, ouzbek, tatare) exposent dans les salles du château :

L’exposition propose à la fois un reportage sur la CEI d’aujourd’hui et une rencontre avec l’art de l’Est à travers les oeuvres des artistes-peintres de l’Asie centrale.

Kader Jalilovitch BEKOV, Artiste peintre centrasiatique, école de Moscou

Né le 15 avril 1956 , à Jalal - Abad, région de l’Asie Centrale, URSS. Depuis ses études à l’école primaire, les instituteurs ont remarqué la facilité avec laquelle le jeune Kader réalise les devoirs en dessin et les portraits de ses collègues. Entre 1971 - 1975 poursuit les études dans les classes de dessin artistique à l’Ecole Populaire de Peinture Tchuikov. En 1976 - 1978, service militaire dans les Forces Armées de l’Union Soviétique. Suite à la recommandation des artistes peintres I. Ivanov et Youri Vasnetsov, il s’inscrit à l’Institut des Beaux Arts « V. Sourikov » de Moscou, où il poursuit ses études entre 1979 et 1985. A Moscou le jeune Bekov visite souvent les grandes collections des musées « Pouchkin » et « Tretiakov », où il connaît l’école française de l’impressionnisme. Il est frappé par l’oeuvre de Mark Chagall et ultérieurement sera marqué par la création de Salvatore Dali. Son oeuvre sera toujours influencée par ces deux géants de la peinture moderne. En 1988 devient membre de l’Union des Artistes Peintres de Moscou.

Expositions :

- 1987 - Participation à l’exposition des jeunes artistes peintres de Moscou.
- 1988 - Exposition unionale des artistes peintres organisée par le mouvement Komsomol.
- 1989 - Participation à l’exposition de peinture des peuples de l’Union Soviétique.
- 1993 - La première exposition personnelle organisée par les musée des collections russes.
- 1994 - Participation à l’exposition organisée par la Galerie « Alma » en Kazakhstan.
- 1995 - Exposition personnelle à la Galerie « Teo », Séoul, Corée du Sud.
- 1994 - 1996 Participation à toutes manifestations culturelles à Bishkek, la capitale de la République de Kyrghyzstan, pays indépendant après la « perestroïka ».
- 1996 - Participation à l’exposition collective « Peintures russes et roumaines » organisée par l’association « Soleil de l’Est » au Château de Nitray, France.
- 1994 -1997 - Kader Bekov devient l’artiste peintre le plus apprécié par les ambassades et les missions étrangers au Kyrghyzstan.
- 1997 - Exposition collective « 5 artistes russes à Tours », Galérie Mathurin, Tours, France.
- 1998 - Galerie « Espace Atrium », Saint Avertin, Tours ; Saint Pryvé Saint Mesmin, Loiret ; Chateau de la Bourdaisière, Montlouis, Indre et Loire ; Biénale de Baugé, Maine et Loire, France.
- 2001- Fondettes avec « Soleil de l’Est » France participation au « Stage de documentation et de création pour les artistes peintres des pays de l’Est en France »
Ouvrages dans les collections privées :
Russie, France, Allemagne, USA, RU, Corée du Sud, Turquie, Japon.

Masabik AKUNOV, Graphicien russe d’origine tatare

Né le 3 mars 1928 à Verhne Montcharovo, République Autonome de Bachkirie, Tatarstan, URSS. Après la fin de l’école générale, à l’âge de 15 ans, le jeune tatar Masabik, part avec ses camarades, suivant les indications et les traditions de l’époque, entre 1943 - 1950, avec la brigade des conducteurs de tracteurs, labourer dans la steppe. En 1945 il reçoit la médaille de « Merit pour le bon travail pendant la guerre de 1941 - 1945 ».

Études :
- Institut de beaux-arts de Kazan, section des arts graphiques, spécialisation en linogravure. Cette technique qui a connu un développement constant pendant les années 50 - 60 l’attire beaucoup, et en devient le maître de la région de Voronej. En effet il s’agit de creuser les négatifs sur des plaques de linoléum. Après impression, comme toute autre gravure, l’artiste y applique une colorature en aquarelle.

Activité artistique et professionnelle :
- Réalise plusieurs cycles de linogravures. Le plus important pour ses débuts est « Les endroits où Lenine a vécu ». Évidement, ce cycle de 50 œuvres a attiré l’attention des officiels de la culture et de la politique de l’époque. Il voyage beaucoup dans ce grand pays, l’Union Soviétique, surtout pour s’inspirer sur les grandes chantiers de construction, du travail des ouvriers, de l’enthousiasme de la reconstruction d’après la guerre, de l’élan patriotique et de la fierté d’en être un citoyen soviétique. Akunov est un représentant fidèle du courent artistique du réalisme critique soviétique socialiste. Ensuite il réalise d’autres séries comme « L’industrie de le région de la terre noire » et « Les rythmes industrielles de la Russie ». D’autres séries présentent les bâtiments historiques de Moscou, Le Kremlin, La place rouge, L’église Vasili Blagenyi, et d’autres. Pour les 4 siècles d’histoire de la ville de Voronej, il réalise une nouvelle série, avec des bâtiments et des scènes historiques, et également les nouvelles images industrielles.

Expositions :

- 1964 - Participe à sa première exposition « Le pays de la terre noire » Voronej.
- 1965 - 1969 - Présence active aux importantes manifestations de peinture et de graphique de l’URSS, à Moscou, Tula, Leningrad, Kursk, Vilnius.
- 1970 - L’exposition itinérante «  Le centenaire de la naissance de Lénine » avec la série de 50 œuvres consacrées à cet événement.
- 1972 - Exposition « URSS - notre patrie » réalisée à l’anniversaire de 50 ans de la création de l’URSS.
- 1973 - 1979 - Participe chaque année au « Salon inter-républicain de la graphique » et aux manifestations : « La terre et les hommes », « Le pays natal », « 30 ans de la victoire », « La voie indiquée par Lénine », « Gloire au travail ».
- 1980 - Exposition « 110 ans de la naissance de Lénine ».
- 1982 - 1986 - Constante participation aux expositions et aux salons de graphique à Moscou, Tbilisi, Erevan, Krasnoïarsk, Leningrad, Kiev, Ufa, Tula, Kichinev.
- 1987 - Exposition « Le souvenir de la patrie dans l’œuvre des artistes peintres soviétiques ».
- 1990 - Après les changements intervenus en URSS, la desmembration en 15 pays indépendants, le mouvement culturel artistique connaît un nouveau souffle, avec des nouveaux idées et sans le « réalisme soviétique ».
Akunov travaille constamment dans son atelier à Voronej et participe, comme autrefois, aux manifestations de graphique.

Participation aux expositions à l’étranger :
- Fidèle représentant de l’art soviétique, ses gravures sont présentes aux plus importantes manifestations de graphique, entre 1973 - 1988, en Mongolie, Hongrie, Suisse, Grèce, Italie, Turquie, Népal, Indonésie, Syrie, Tunisie, Viet-Nam, Allemagne, Portugal, Tchécoslovaquie, Bulgarie.

Akentie Markelovitch TOROPOV, Artiste peintre russe a produit des centaines de toiles qui immortalisent les importants moments de l’histoire de la Russie et des peuples d’Asie Centrale.

Né en 1918, à Tronotsko, région de Palatinsk, Russie. Pendant les années troubles d’instauration du pouvoir bolchévique sur l’immense territoire de la Russie et des futures 15 républiques qui vont former l’Union Soviétique, pendant les années de la guerre civile entre les rouges et les blancs, le jeune Akentie, suit ses parents, de ville en ville, et poursuit des études primaires et secondaires. Entre 1935 et 1939, les pèlerinages de sa famille s’arrêtent dans la région de Samarkand, où il vient de terminer ses études à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts. Ensuite, il poursuit une spécialisation à l’Académie des Beaux Arts de Moscou, dans le domaine de l’art théâtral, la mise en scène, les décorations, les costumes. Très vite, à Moscou, avant l’éclatement de la guerre (juin 1941), A. Toropov, fait la connaissance approfondie des valeurs culturelles de la Russie, il étudie avec assiduité l’oeuvre des maîtres de la peinture russe, et, également il commence à produire ses premières oeuvres artistiques. Après la fin de la guerre, il s’établit à Frounze, la capitale de la République de Kyrghyzstan, comme artiste créateur de décors et de costumes au Théâtre National. Il prépare la mise en scène des oeuvres théâtrales russes et soviétiques, et aussi de la dramaturgie internationale, classique et moderne. Parmi ses remarquables réalisations on apprécie : « Othello » de Shakespeare, « Groza » d’Ostrovski, « King Lear » de Shakespeare, « Amour et espoir » de Abdoumamunov, « Roméo et Juliette » de Shakespeare, « La tragédie optimiste » de Vichnevski, « Vassa Jeleznov » de Gorki, « Anna Karenina » de Tolstoï, « Jules Cesar » de Shakespeare, « Oncle Vanïa » de Tchekov. A partir de 1940, en parallèle et en complément de son activité de peintre de décors théâtraux, Toropov commence la peinture sur toile. Il a produit des centaines de toiles qui immortalisent les importants moments de l’histoire de la Russie et des peuples d’Asie Centrale. On remarque parmi ses tableaux le portrait du tsar Nicolas II, de l’impératrice Ecaterina la Grande et le cycle dédié au légendaire héros Manas. Il est membre de l’Union des Artistes Peintres Maîtres de l’URSS.

Activité expositionnelle :

- 1956 - Exposition unionale des réalisateurs dans le domaine du théâtre et cinématographie,
à Moscou.
- 1958 - Exposition des créateurs d’art de la république de Kazakhstan, Alma - Ata.
- 1962 - Exposition annuelle des artistes peintres et sculpteurs de l’Union Soviétique, Moscou.
- 1967 - Exposition interrépublicaine, hommagiale, dédiée au 50e anniversaire de la révolution d’octobre 1917, Moscou.
- 1968 - Exposition dédiée au 50e anniversaire de la révolution en Asie Centrale, à Frounze, capitale de la Rép. Kyrghyze.
- 1968 - Exposition personnelle à l’occasion du 50e anniversaire de l’artiste peintre.
- 1978 - Exposition personnelle, rétrospective, occasionnée par le 60e anniversaire de l’artiste peintre.
- 1978 - Exposition collective en honneur de l’artiste peintre C. Aitmanov.
- 1988 - Exposition rétrospective à l’anniversaire de 70 ans de vie et 50 ans d’activité.
- 1996 - Participation à l’exposition « Peintures russes et roumaines » organisée par l’association « Soleil de l’Est » au Château de Nitray, France.
- 1997 - Galérie Châteauneuf, Tours, France.
- 1998 - Chateau de la Bourdaisière, Montlouis, Indre et Loire, France.
Médailles et distinctions :
- 1945 - médaille « La victoire sur l’Allemagne »
- 1958 - l’ordre « Signe du mérite »
Plusieurs diplômes et prix à chaque anniversaire et événement culturel.

Leontie Vladimirovitch GORBUNOV, Artiste peintre aquarelliste russe né à Kazakhstan, il s’établit en Asie Centrale, où il vit dans la ville d’Och, au Kyrghyzstan.

Né le 17 juin 1929 à Semenovka - Akmolinsko, région de Tselinograd, Kazakhstan, URSS. Dès l’enfance il prouve un talent formidable dans le domaine du dessin et de la peinture, il rencontre le renommé poète pour les enfants, Iakub Zemliak, et prend les premières leçons de dessin de l’artiste peintre I. I. Galitcenko. Avec ardeur il suit les cours de sa première école de peinture, qui se trouve à 10 km de la maison de ses parents. Il fait chaque jour l’aller - retour à pied. En 1951, suite aux conseils de l’artiste peintre Gapar Aitev, il fréquente l’Institut des Beaux Arts de Moscou, pendant cinq ans. A Moscou et Leningrad, le futur aquarelliste fait connaissance avec les grands artistes peintres de l’époque. Ainsi il est intégré de point de vue conception artistique et création dans l’Ecole de Moscou. En 1956 devient membre de l’Union des Artistes Peintres de l’Union Soviétique. Professeur de dessin et des beaux arts en différents villes soviétiques. A partir de 1960 il s’établit dans le midi de l’Union Soviétique, en Asie Centrale, où il vit dans la ville d’Och, au Kyrghyzstan. Pendant une vingtaine d’années, L. Gorbunov a fait des périples dans les différentes républiques et régions de l’URSS, où il immortalise des paysages caractéristiques, portraits et impressions dans un cycle de merveilleuses aquarelles. Ses oeuvres renommées ont participé à plusieurs expositions et font partie des patrimoines des musées russes et de l’étranger. Les plus prestigieux sont les aquarelles paysages de Sibérie, Ukraine, Saint Petersbourg, Estonie, et Asie Centrale.

Prix et expositions :

- 1962 - Exposition commémorative des artistes peintres de la République de Kyrghyzie.
- 1964 - Exposition des travaux de l’été.
- 1967 - Participation à la 28e exposition unionale des artistes peintres de l’URSS.
- 1969 - La deuxième exposition des aquarellistes de Kazakhstan.
- 1970 - Participation à l’exposition hommagiale « 100 ans de la naissance de Vladimir Ilitch Lenine ».
- 1971 - Exposition républicaine « La terre et les hommes » consacrée au 24e Congrès du Parti Communiste de l’Union Soviétique.
- 1973 - Premier prix pour le meilleur aquarelliste de Kyrghyzstan.
- 1974 - Exposition républicaine dédiée à la commémoration de la 50e anniversaire de la création de la République Soviétique Socialiste Kyrghyze.
- 1976 - Exposition inter-républicaine « Gloire au travail ».
- 1978 - Participation à la cinquième exposition aquarelliste.
Exposition unionale à Moscou des meilleurs aquarellistes, deuxième prix mention.
- 1979 - Exposition de toutes les républiques de l’URSS « Les voies bleues de la Patrie ».
Exposition des artistes peintres des républiques d’Asie Centrale à Andijan, Ouzbekistan.
- 1981 - Exposition « La culture physique et le sport dans la création artistique » Moscou.
- 1982 - Exposition personnelle à Frounze, la capitale de la Kyrghyzie soviétique.
- 1985 - Le prix « La plume de maître » pour le meilleur peintre aquarelliste.
- 1987 - Participation à l’exposition des artistes peintres des cinq républiques d’Asie Centrale, à Alma - Ata, Kazakhstan.
- 1990 - Après « perestroïka », participation aux manifestations régionales et locales, salons et expositions annuels.
- 1996 - Château de Nitray, Indre et Loire, France.
- 1997 - Exposition « 5 artistes peintres russes à Tours », Galérie Mathurin ; Galérie Châteauneuf, Tours France.
- 1998 - Galerie « Espace Atrium », Saint Avertin, Tours ; Saint Pryvé Saint Mesmin, Loiret ; Chateau de la Bourdaisière, Montlouis, Indre et Loire, France.
- 2001 - Participation au « Stage de documentation et de création pour les artistes peintres des pays de l’Est en France ».

Du 15/01/2005 Au 13/02/2005 :
- de 14:00 à 19:00
- le mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche.
- Tarifs d’entrée : gratuit.

CHATEAU DE TROUSSE-BARRIERE / CENTRE MUNICIPAL D’EXPOSITIONS
boulevard Loreau
45000 BRIARE LE CANAL