Chansons traditionnelles turques et kazakhes Le jeudi 8 décembre 2005

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Une voix expressive et habitée... Née à Istanbul de parents ouïghours (ethnie turque musulmane vivant aux confins du Kazakhstan et de la Chine), Saadet Türköz fait preuve dès l’enfance d’un talent sans pareil pour l’improvisation vocale.

Dj Big Buddah + Saadet Turkoz + Iz + Desert Rebel + Olli & The Bollywood Remix Orchestra + Shukar Collective + DJ Rub’n’Tug

A vingt ans, elle part vivre en Suisse où sa rencontre avec la scène internationale du free jazz et des musiques expérimentales (Fred Frith, Ikue Mori, Elliot Sharp...) lui ouvre de nouveaux horizons, lui permettant notamment d’utiliser sa superbe texture vocale de façon plus libre.

Puisant sa matière première dans le répertoire des chansons traditionnelles turques et kazakhes, elle ne cesse de travailler ses interprétations et improvisations afin de leur donner une portée universelle dépassant les langues et les repères culturels de ses auditoires. Habituée à jouer dans des formations aussi nombreuses que variées, c’est néanmoins seule et a capella que sa voix expressive et habitée prend sa dimension la plus touchante.

Hall 5
Pass public festival 3 jours : 74€
Tarifs des concerts (tous les halls confondus) : 24€ à 32€
Aire libre : 9€ à 15€
Infos Billeterie : 02 99 31 12 10

Dj Big Buddah :
- Comme toujours, et pour la sixième année consécutive, le Dj marseillais sélectionne et mélange pour le public des Trans la crème des musiques électroniques et ethniques. Cosmo-pop, électro-world, techno-bio...

Iz :
- Ce groupe est le fruit de la rencontre de quatre chinois dont l’un est issu de la minorité kazakhe.
N’utilisant que des instruments traditionnels (guitare, dombras, viole à deux cordes, chertur, flûte vietnamienne et diverses percussions), ils créent une musique finalement intemporelle qui trace dans nos esprits les contours des paysages traversés par les nomades des steppes d’Asie Centrale.

- Desert Rebel :
Ce projet a beau être très récent, les différents musiciens qui en sont à l’origine ne manquent pas d’expérience : en effet, Amazigh Kateb (de Gnawa Diffusion) et Guizmo (du groupe Tryo) entourent ici le chanteur/guitariste touareg Abdallah Oumbadougou.

Depuis vingt ans, ce dernier chante ses poèmes révolutionnaires afin que le peuple touareg se soulève contre ses oppresseurs et créé son propre pays. Interdit d’écoute pendant dix ans au Niger, Abdallah Oumbadougou en est aujourd’hui l’un des chanteurs les plus populaires.

- Olli & the Bollywood Orchestra :
Spécialement pour les Trans, le groupe présentera un nouveau spectacle en collaboration avec Dj Swami. Ce Londonien d’origine indienne, dont la spécialité est la rencontre du bhangra et de l’électro, avait déjà fait forte impression l’an dernier aux Trans avec son propre groupe. Sans trop s’avancer, on peut attendre de cette rencontre un moment inédit, aussi magique que festif.

- Shukar Collective :
D’un côté, des musiciens, producteurs et Dj’s roumains adeptes de break beats en tous genres. De l’autre, des représentants des traditions musicales gitanes, des Roms issus de huit siècles de migration dont le point de départ était le nord de l’Inde.

Riches d’une identité musicale forgée par l’itinéraire de leur peuple entre l’Inde et la Roumanie, les trois fondateurs du groupe Shukar développent des chants profonds alternants complaintes, borborygmes et envolées évoquant parfois la gwerz électronique de Denez Prigent.

- DJ Rub’n’Tug :
Alors qu’on entend dire que les nuits new-yorkaises ne sont plus aussi dansantes et festives qu’elles ne l’étaient, deux habitants de la Grosse Pomme viennent contredire la rumeur publique.

Thomas Bullock et Eric Duncan sont deux Dj’s/remixeurs connaissant la discographie des Happy Mondays ainsi que les scènes indie-dance et disco-punk sur le bout des doigts.

PARC DES EXPOSITIONS DE RENNES/AEROPORT
La Haie-Gautrais
35000 RENNES
Tél. 02 99 52 68 42

Le 08/12/2005 :
- de 20:00 à 05:20
- le jeudi.