Blocage d’une cargaison arménienne en Ukraine

, par  Asie-centrale.com , popularité : 16%

Environ 15 journaux arméniens pourraient ne pas être publiés à partir de samedi en raison d’une pénurie de papier due au blocage de cargaisons dans le port ukrainien d’Ilitchevsk, a déclaré vendredi le directeur de la maison de presse Tigran Mets, Vrej Markossian.

Près de 400 tonnes de papier journal sont retenues à Ilitchevsk, a expliqué M. Markossian à la télévision arménienne.

La cargaison est bloquée depuis le 7 novembre, en raison d’un désaccord financier entre les chemins de fer ukrainiens Ukrzaliznytsia et une compagnie privée de ferrys Ukrferry, a affirmé de son côté le président de l’Union des entrepreneurs d’Arménie, Arsen Kazarian.

Une délégation du ministère arménien des Transports et des Communications s’est rendue dimanche en Ukraine pour régler cette question.

Sur les 245 palettes, 108 ont été chargées jeudi sur le ferry. Elles devraient arriver en Arménie dans huit jours.

« A une certaine époque, quand il y avait un blocus, nous faisions venir le papier par avion, et parfois nous imprimions même sur du papier destiné à emballer le beurre, mais une telle histoire ne s’est pas produite au cours des 16 ans d’existence de notre journal », a expliqué pour sa part le directeur du journal Azg Akob Avekitian.

Environ 15 journaux arméniens pourraient ne pas être publiés à partir de samedi en raison d’une pénurie de papier due au blocage de cargaisons dans le port ukrainien d’Ilitchevsk, a déclaré vendredi le directeur de la maison de presse Tigran Mets, Vrej Markossian.
Près de 400 tonnes de papier journal sont retenues à Ilitchevsk, a expliqué M. Markossian à la télévision arménienne.