Avis de voyage KIRGHIZIE

, par  Asie-centrale.com , popularité : 4%

Suite aux élections des 27 février et 1er mars 2005 au Kirghizstan et les actions de protestations de l’opposition qui y ont découlées, la situation politique générale est actuellement instable et les développements imprévisibles. Il est dès lors formellement déconseillé de se rendre à ce pays pour le moment. Il est conseillé de se tenir à l’écart des manifestations publiques et des rassemblements de foule.

Compte tenu des tensions au sud du pays, les villes de Jalalabad et Osh doivent tout particulièrement être évitées.

Il est vivement déconseillé de se rendre dans la Province de Batken et dans la Vallée de Fergana (notamment Sud et Ouest de Osh), où des incursions islamistes violentes ont eu lieu dans le passé, accompagnées d’enlèvements d’étrangers.

Les visites dans les régions rurales bordant le Tadjikistan et l’Ouzbékistan sont également déconseillées en raison de la présence possible de mines. Le Pic Lénine, populaire chez les alpinistes, se trouve dans une région dangereuse.

Situation générale

Des groupes de l’opposition mènent une vaste action de protestation, à la suite des résultats des élections des 27 février et 1er mars 2005. Ces actions ont commencé à Jalalabad et à Osh, mais ont à présent gagné la capitale Bichkek. L’opposition s’est entre autres emparée de la Maison du Gouvernement. La situation politique générale est donc instable et les développements imprévisibles.

Sécurité

Il est conseillé de conserver en permanence sur soi au moins une photocopie de son passeport et visa en règle, en raison des contrôles fréquents d’officiers de police. Les tentatives d’extorsion ne sont pas inexistantes.

Les actes de délinquance ne sont pas rares. Il est déconseillé de se promener seul, à fortiori après le coucher du soleil. Il est également déconseillé de prendre un taxi, s’il n’appartient pas à une compagnie reconnue. Il faut aussi éviter d’ouvrir sa porte à des inconnus, quels qu’ils soient (homme, femme, enfant).

Il faut garder à l’esprit que le Kirghizstan est l’un des pays de passage du réseau de la drogue. La législation kirghize en matière de drogue est appliquée avec sévérité sans tenir compte du type ou de la quantité de stupéfiants.

Terrorisme

Les menaces terroristes existent toujours. Des activités terroristes se sont produites notamment au Sud et à l’Ouest de Osh. Certaines d’entre elles ont été attribuées au Mouvement islamiste de l’Ouzbékistan, toujours actif dans certaines parties de l’Asie centrale.

Il est conseillé de se tenir à l’écart des manifestations publiques et des rassemblements de foule.

Risque sismique

Le territoire kirghize est situé dans une zone d’activité sismique. Si des événements graves devaient survenir durant leur séjour, les voyageurs sont invités à prendre contact avec leurs proches et avec les responsables indiqués ci-dessous.

Santé

Il est recommandé de ne boire que de l’eau en bouteille et de prévoir des médicaments contre les gastro-entérites. Il faut aussi veiller à mettre à jour ses vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, les hépatites A et B.

La tuberculose est répandue dans le pays et il y a aussi des cas de typhus et de rage.

Avant le voyage, il convient de s’adresser à son médecin ou à un centre de médecine de voyage. Il est recommandé de contracter une assurance de rapatriement sanitaire.