Aicha-bibi et Babadja-khatoun

, par  Elena A. , popularité : 4%

On remarquera plus particulièrement le mausolée de Babadja-khatoun (X-XIe siècle) et celui d’Aicha-Bibi (XI-XIIe siècle).

Situés tous deux à l’entrée du village de Golovatchevka à 12km de Djamboul, ils surmontent les sépultures de femmes dont l’identité n’a pas encore pu être établie.

Le premier est construit en brique cuite, le second est entièrement revêtu d’un carrelage de terre cuite sculpté aux motifs kazakhs qui lui prêtent un aspect de tapisserie.

Le mausolée d’Aicha Bibi a été restauré et placé sous une vitrine. De cette femme karakhanide, on ne connaît guère que le nom.

Les étoiles et les ornements sculptés dans la terre cuite sur le mur sont d’origine. La vitrine est destinée à protéger le mausolée de l’air pollué de Djamboul.