45e Festival de Danses et musiques du monde met à l’honneur la musique traditionnelle Uzbek Du 19 au 23 août 2004

, par  Asie-centrale.com , popularité : 33%

Le groupe ’Abbos’, créé en 1999, dans le seul but de préserver l’héritage culturel musical, perpétue la tradition en jouant des instruments traditionnels que sont le karnay, le sournay, le nogora, la doira etc. L’histoire de la musique ouzbek remonte à plusieurs milliers d’années et est le fruit d’un important mélange d’influences arabe, persanne, turque et indienne.

Les excellentes prestations de ce groupe au travers de nombreux festivals à travers le monde lui ont permis d’être remarqué à plusieurs reprises.

Pays peu connu, république indépendante depuis 1991, il est situé dans une zone où les conflits sont nombreux.
En effet, ses frontières se situent au Sud-Est avec le Tadchikistan et le Kirgistan, au Sud avec l’Afghanistan, à l’Ouest avec le Turkménistan et au Nord le Kasakstan.

Ancienne conquête d’Alexandre le Grand et de Gengis Khan tombant en arrêt devant les splendeurs de la ville de Samarcande, l’actuel Ouzbékistan se trouvait au centre de l’empire de Tamerlan.

Etape importante sur la première route de la soie, l’Ouzbékistan et ses somptueuses villes sont les gardiens de traditions populaires particulièrement riches, marquées par l’important héritage du commerce de la soie et de ses acteurs, entre Orient et Occident.

"Ce que nous nommons le « folklore » ( pour ma part, je préfère la formule « arts traditionnels » ) est toujours difficile d’accès et presque insaisissable.
En effet, le fait d’appartenir ou non à la tradition de la culture en question n’est ni un avantage ni un handicap car nos civilisations nous ont tellement éloignés de l’esprit traditionnel qu’il nous est difficile de concevoir le processus mental ayant donné naissance à cet art dans le passé souvent lointain.

C’est pourtant là qu’est la clé du problème : devenir l’autre et non pas dépeindre l’autre.
Prendre la création par sa ligne intérieure, sa force cachée qui est de comprendre les racines d’un peuple , d’un groupement ethnique, culturel et réduire au minimum les citations folkloriques évidentes".

Maurice BEJART, Chrorégraphe

Renseignements et réservations :
- Par téléphone : 081 24.64.43

VENTES :

- tous les jours à partir du 1 juillet 2004

Maison du tourisme de Namur
Square Léopold
5000 Namur

Tarif adultes :

- 12 Euros par spectacle
- 7 Euros pour la soirée bal folk.
- 5 Euros pour l’après-midi du troisième âge ( spectacle et collation).
- 5 Euros pour la journée du dimanche dans le parc Astrid