11e Festival Chopin grâce aux talents de Mikhaïl Rudy Du 20 au 27 juillet 2007

, par  Asie-centrale.com , popularité : 36%

Ces trois thèmes se trouveront réunis dès le grand week-end d’ouverture grâce aux talents de Mikhaïl Rudy le pianiste natif de Tachkent (Ouzbékistan), qui ouvrira les festivités le vendredi 20 juillet en réunissant Scriabine, Liszt et Chopin !

11e édition « Chopin, ses héritiers et les poètes de son temps »
Avec Mikhaël Rudy, Abdel Rahman El Bacha, Jean-Frédéric Neuburger, Henri Demarquette, François Chaplin, Alexandre Tharaud, Delphine Lizé, etc. – Et des causeries-rencontres avec les interprètes ainsi qu’une Académie pour jeunes solistes dirigée par Yves Henry.

Du 20 au 27 juillet 2007
A Nohant La Châtre
7, av. George Sand
36400 La Châtre


MIKHAIL RUDY

Mikhaïl Rudy, le pianiste natif de Tachkent (Ouzbékistan), interprétera un concerto pour piano de Chopin. De Tachkent à Paris, depuis son arrivée en Occident en 1977, Mikhaïl Rudy a mené une exceptionnelle carrière musicale, animée par une constante exigence créative et une curiosité insatiable de toutes les formes d’art.

Ses concerts et ses enregistrements lui ont valu de nombreuses récompenses, dont notamment le Premier Prix du Concours Marguerite Long en 1975, récemment le prix de l’Académie du Disque Français pour son enregistrement des Premier Concerto de Tchaïkovski et Deuxième Concerto de Rachmaninov et le Grand Prix du Disque pour son récital d’œuvres pour piano de Szymanowski. Soliste international, il est invité dans les plus grands orchestres du monde. Présent dans les festivals français et internationaux majeurs, Mikhaïl Rudy est aussi directeur artistique du Festival de Saint Riquier. Avec le pianiste de jazz Misha Alperin, il a réalisé un enregistrement " Journey for two pianos ", dialogue entre musique classique et improvisation, sorti au printemps 2004. Mikhail Rudy a plusieurs fois participé au Festival de la Vézère, en 1991, 1994 et 2003.

Ses concerts, autant que ses enregistrements, lui ont valu de nombreuses récompenses : le Premier Prix du Concours Marguerite Long en 1975, plus récemment le prix de l’Académie du Disque Français pour son enregistrement des " Premier Concerto " de Tchaikovski et " Deuxième Concerto " de Rachmaninov avec l’Orchestre Philharmonique de Sainte Petersbourg dirigé par Mariss Janssons, le Grand Prix du Disque pour son récital d’oeuvres pour piano de Szymanowski, le Prix de l’Académie Charles Cros pour son cycle Scriabine et le Grand Prix Liszt de Budapest pour une anthologie de pièces du compositeur hongrois.

Il est significatif que Rudy ait fait ses débuts en Occident avec le " Triple Concerto " de Beethoven en compagnie de Mstislav Rostropovitch et Isaac Stern, dans un concert où l’oeuvre et ses interprètes apparaissent comme une synthèse entre l’Est et l’Ouest ; attitude que Rudy a toujours défendue dans ses programmes et son approche musicale. Depuis lors, ses engagements reflètent son statut de soliste international au plus haut niveau. Mikhaïl Rudy est aussi directeur artistique du Festival de Saint Riquier et a participé à de nombreuses émissions de télévision - ainsi sa large contribution apportée à un documentaire de la BBC consacré à Tchaikovski ; pour France Musique, il a également contribué à l’élaboration et à la réalisation d’une série d’émissions sur Scriabine, Brahms, Szymanovski et Janacek ; il pratique la vidéo expérimentale et l’écriture. Le contrat d’exclusivité qui le lie à EMI a généré sa riche discographie. Citons parmi ses enregistrements plusieurs disques consacrés à Brahms, qui viennent de ressortir en coffret, l’intégrale pour piano de Janacek, les oeuvres de Szymanovski, Ravel, Schubert, Liszt et Scriabine. Ses parutions les plus récentes sont le " Premier Concerto " de Chostakovitch avec l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Mariss Jansons et le Deuxième Concerto de Chostakovitch avec le London Philharmonie et Mariss Jansons, qui a reçu le prix du Deutsche Schallplattenkritik, et sa transcription inédite de l’intégrale du " ballet de Petrouchka " de Stravinski, couplée avec " Roméo et Juliette " de Prokofiev.